La Licorne-Concierge de quartier

INTRODUCTION

Depuis plus de dix ans, je souffre de troubles anxieux sévères. Après une courte accalmie, les ennuis se sont à nouveau accumulés et malgré tout, je n’ai pas envie de devenir cette fille qui ne parle que pour se plaindre / pleurnicher / entretenir ses peurs, celle qui sape l’énergie des autres, celle qui n’avancera jamais. Beaucoup d’artistes combattent ce genre de problèmes à travers leurs travaux, alors je me suis dit : pourquoi pas moi ? Non seulement ça me permettra de peaufiner un certain style de dessin et ma pratique (encore débutante) des markers à alcool, mais en plus, employer un ton humoristique pour parler de ce qui me chatouille à un moment donné me permettra de dédramatiser les situations pour plus rapidement m’en relever. Comme j’éprouve une méfiance maladive envers les licornes, la symbolique à exploiter était toute trouvée !

J’ouvre donc ce nouveau chapitre du blog avec les vieilles concierges de quartier (j’avais besoin d’une idée simple et concrète à exploiter pour tester le concept). Je crois qu’on en connaît tous au moins une, à l’affût derrière leur fenêtre, adeptes des mensonges, médisances et ragots en tout genre, professionnelles du harcèlement pour tuer le temps entre deux feuilletons télévisés. J’ai la « joie » d’en avoir deux pour le prix d’une, alors après presque quatre ans à rester calme et polie, j’en ai pris une pour taper l’autre ! Banzai !

LA LICORNE « VIPERA MORDICUS »

Un clic sur la photo l’affichera en plein écran pour une meilleure lecture.

Publicités

Amie Beuverie

Sur Facebook, l’autre jour, j’ai demandé à ce qu’on me propose un mot en « A », officiellement sans dire pourquoi, officieusement pour trouver un thème de dessin. Manque de pot, Solenne était dans le coin et m’a proposé un mot délirant, comme d’habitude… « AMIBE », en l’occurrence !

J’ai googlisé pour me rafraîchir la rétine sur le visuel d’une amibe et j’ai alors versé des larmes de sang. Encore pire que ce dont je me souvenais ! Du coup, j’ai filouté 😀 Parce que abandonner n’était pas non plus une option.

Halloween 2015 – Licorne

Il y a trois-quatre ans, j’avais investi dans une petite tablette graphique Wacom Bamboo, mais j’ignore encore pourquoi, je n’avais jamais réussi à la calibrer sur mon ordinateur de bureau. Récemment, j’ai voulu vérifier une dernière fois que je ne pourrais rien en tirer avant d’essayer de la revendre. Après tout, j’avais enchaîné le meurtre d’ordinateurs et mon petit dernier – baptisé Mini-Reyes – est un portable qui tient bien la route. Et là, miracle : dès les pilotes installés, le stylet marche à merveille !

Ayant entendu parlé du logiciel de coloration digitale Krita, j’avais envie de faire mes premières armes dessus. Pour ce faire, j’ai lancé un petit défi sur ma page facebook sous la forme d’une séance d’essayage spécial Halloween. Je ne sais pas saquer les licornes, c’est un fait maintenant connu, et bien sûr on est vite venu me troller avec cette suggestion. ლ(ಠ_ಠლ) Comme c’est le jeu, ma pauv’ Lucette, je m’y suis collée ! J’ai toutefois réalisé le fond sur Photoshop, avec une superposition de brushes et quelques effets de base 🙂

Rejoins le côté obscur de la Force, nous avons des cookies !

halloween licorne

Le premier qui se moque de mon déguisement aura droit au suppositoire du siècle, si vous voyez ce que je veux dire (ಥ‿ಥ)