Les petits bonheurs de la vie #04

Quand novembre aura fleurs nouvelles,
Morte saison sera cruelle.

Dimanche 01/11 : Un dimanche sous la couette avec Gawyn le Psychocat. Il a posé sa tête sur mon bras, j’en deviens toute ankylosée, mais je n’ose pas bouger… c’est si bon de le sentir respirer tout contre moi. Plus tard dans la journée, je découvre le nouveau clip d’Adèle, Hello, et entre le texte doux-amer et les puissantes envolées, j’avoue que ça reflète pas mal mon humeur du moment (même si je ne suis pas du genre à me lamenter sur une relation amoureuse).

Semaine 1

Lundi 02/11 : Alors que j’avais arrêté de chercher ça en ville, je trouve du vernis base et top-coat dans ma pharmacie habituelle. Je me suis senti bête de ne pas y avoir pensé ! Le midi, je me mets aux fourneaux avec quelques blettes, des pommes de terre et des lardons. Je ne pensais pas que j’aimerais ça mais malgré la béchamel ratée, c’était délicieux !

Mardi 03/11 : Premier essai de peinture digitale sur Photoshop. J’ai choisi de me lancer dans un portrait de Daenerys, dans Game of Thrones. Ce n’est pas gagné, mais comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. J’entame et finis un dessin digital plus simple pour les fêtes. Je pensais l’imprimer en quelques exemplaires pour vendre sur la boutique, mais j’ai finalement trop à faire et à penser pour le moment. Projet remis à l’année prochaine. Lire la suite

Publicités

Les petits bonheurs de la vie #03

On dit du bonheur qu’il ne faut pas l’attendre, mais le construire. Quand j’ai découvert ce rendez-vous chez Selma de The Little Black Case, j’ai immédiatement eu envie de m’y essayer ! Le principe est très simple : tirer 7 expériences positives de la semaine écoulée, quoi qu’il vous soit arrivé.

positiveLes petits bonheurs de la vie

Deux éditions à peine ont été publiées avant que je ne délaisse déjà ce RDV. Mes projets professionnels (et tout ceux qui en dépendaient) se sont ramassés les uns après les autres, alors que les ennuis se sont à nouveau groupés sur le pas de ma porte. Une banque aux méthodes foireuses, la condamnation à mort d’un de mes poilus, un ordinateur mourant (pour changer),… Les désillusions ont été nombreuses et c’est pourquoi il est plus que jamais vital de me recoller à ces petits résumés hebdomadaires !

Cette semaine, le bonheur pourrait ainsi se résumer :

Veni, vidi, vici : Pour tenter de me sortir de la mouise avec les factures vétérinaires qui s’accumulent, je me suis mise à la confection de petites bricoles faites-main en espérant parvenir à les revendre. Dans cette liste : des peluches amigurumi. Une fois le matériel en mains, j’ai eu de gros doutes et ai dû sans arrêt faire, défaire et refaire pour apprendre le métier. Mais au bout d’une dizaine de jours, j’ai compris les bases et mon premier lapin est né ♥

Et #PAF dans ta wishlist : Je voulais lire l’adaptation BD de Princesse Sara depuis un bon moment, mais les BD, ce n’est ni donné ni clairement ma priorité pour l’instant. Mais grâce à l’opération 48H BD début avril, j’ai pu sortir ce titre de ma wishlist pour seulement 1€ ! En allant récupérer le paquet en point relais, je suis également tombée sur Flow Magazine. J’en entendais tellement parler que je n’ai pas pu m’empêcher de le feuilleter sur place. L’ambiance optimiste et créative du magazine m’a fait racler le fond de mon porte-monnaie sans trop de regrets ! Lire la suite

Les petits bonheurs de la vie #02

positive

On dit du bonheur qu’il ne faut pas l’attendre, mais le construire. Quand j’ai découvert ce rendez-vous chez Selma de The Little Black Case, j’ai immédiatement eu envie de m’y essayer !

Le principe est très simple : tirer 7 expériences positives de la semaine écoulée, quoi qu’il vous soit arrivé.

 

Cette semaine, le bonheur peut ainsi se résumer :

  • « Qui ne veut pas peut quand même » : J’étais censée travailler 3h30 en extérieur, dimanche après-midi, mais la météo en a décidé autrement. J’étais bien décidée à mettre ce chômage technique à profit et faire des choses constructives à la maison. Comme quoi, même les meilleures intentions ne suffisent pas… Ma journée s’est soldée par un panneau d’armoire dézingué dans un coin, un autre avec une vis de serrage en moins… et qui est tombé droit sur l’applique en verre de la chambre *BLING*. J’ai fini en pleurs sous la douche avec cette impression de toujours tout rater. Le lendemain, j’avais tout sauf envie d’aller au boulot. J’y suis allée, j’ai souri, j’ai plaisanté… et j’ai vendu !
  • Aimer son pays, sa patrie : En rentrant à la maison le soir, j’ai sorti les chiens, puis direction la douche pour soulager mes coups de soleil et mes pauvres jambes. Encore une fois, envie de rien sinon de couetter. Mais j’ai tout de même été dîner en compagnie de mes 3 Fous-quetaires. On s’est ensuite promenés parmi les stands de la fête foraine en ville, en attendant le feux d’artifice du 14 Juillet. Entre la jolie bleue et la belle pluie de feu coulant le long des remparts de la citadelle, je me suis dit que malgré tous les coups durs, la France restait un pays dont on pouvait être fier. Alors je l’ai été et j’ai admiré !

Lire la suite

Les petits bonheurs de la vie #01

On dit du bonheur qu’il ne faut pas l’attendre, mais le construire. Quand j’ai découvert ce rendez-vous chez Selma de The Little Black Case, j’ai immédiatement eu envie de m’y essayer !

Le principe est très simple : tirer 7 expériences positives de la semaine écoulée, quoi qu’il vous soit arrivé.

positiveLes petits bonheurs de la vie

Je dois avouer que cette première édition n’a failli jamais voir le jour. Je l’avais soigneusement préparée, et le sort s’est acharné à me faire mordre la poussière. J’étais bien décidée à faire la tête, mais qu’est-ce que ça change au fond ? Et à trop procrastiner, on finit par ne jamais rien faire… J’ai donc pris sur moi pour me motiver et prendre le taureau par les cornes !

Cette semaine, le bonheur prend pour moi la forme :

  • d’une plante (tillandsia cyanea – baptisée Tilly) qui me rendait folle à jouer les Tours de Pise alors qu’elle est simplement sur le point de devenir maman ♥
  • de l’odeur de la pluie et de la terre mouillée : voir des torrents se déverser sur la rive d’en face de la Gironde et pourtant garder la tête & les pieds bien au sec sur la mienne.
  • d’une copinaute qui me fait un peu de pub de façon spontanée : Dans ces cas-là, je suis toujours aussi émue par le mot qui accompagne la démarche que par les nouveaux abonnés qui arrivent sur mon autre blog par ce biais.

Lire la suite