Maylinka Orianak — Rôdeuse demi-elfe

Personnage inventé pour un jeu-de-rôle sur table :
Maylinka Orianak & Suya, son familier

maylinka

Publicités

Un Océan de Larmes

Le monde de Kerael était partagé entre deux continents, séparés par un vaste océan réputé infranchissable. La plupart des voyageurs s’entêtant à braver l’interdit périssaient en mer et rares étaient les élus à pouvoir se vanter de connaître les deux faces de leur planète. De nombreux mythes et légendes sont nés de cette étrange particularité. Les versions diffèrent d’une nation à l’autre, mais il en est toutefois une plus répandue que les autres. Prenez place autour de cet âtre chaleureux, au cœur d’une vieille auberge médiévale. Installez-vous confortablement, une boisson à la main, tendez l’oreille et laissez-vous bercer par la voix envoûtante de l’Ancien du village d’Ivengay, celui qui détient toute la sagesse et qui enseigne aux nouvelles générations pourquoi une mer, qui devrait être source de vie, ne sème finalement que mort et chagrin…

Notre histoire remonte très loin dans les Âges, à la création même de Kerael. On raconte qu’à l’époque, les premiers hommes n’en avaient pas encore foulé le sol. C’était le temps des dieux-créateurs qui avaient savamment mesuré la terre, l’eau, l’air et le feu, pour que l’équilibre soit parfait. Il était grand temps de laisser la Vie éclore en son sein. Les animaux et les Elfes vinrent ainsi compléter le tableau, et du haut des cieux, Aniya, la grande Déesse-Mère, veillait sur La Création. Les autres dieux étaient partis s’amuser plus loin, déjà lassés de cet énième chef-d’œuvre. Les Elfes témoignaient beaucoup de respect à Aniya, tant pour leur avoir accordé vie et magie que pour continuer à prendre soin d’eux. Lire la suite