À propos


Padurariu Alexandru - book

Photo © Padurariu Alexandru

La trentaine entamée, je suis une grande adepte de la nature et des animaux, de lecture et d’écriture, de role-play, d’infographisme et de dessin, de modelage et de crochet amigurumi, de musique et de manga-japanimation, de postcrossing et de geocaching. Je gravite autour d’un tas de petites étoiles, j’aime toucher un peu à tout. C’est ainsi que je me sens vivante, en apprenant, en variant les plaisirs, en papillonnant au gré de mes impulsions. J’évolue entre poils et caféine et partage ma vie avec une joyeuse petite compagnie : Aloe & Bobi mes chiens, Gawyn & Nyny mes psychocats, et Macchiato le hamster panda.

Je suis née dans le Nord, que j’ai quitté avec soulagement à ma majorité. J’ai ensuite jeté mon ancre à plusieurs endroits : au Québec, sur la côte basque, à l’intérieur des terres des Pyrénées Atlantiques, pour finalement me poser en Gironde où je me sens chez moi. Je possède un bac scientifique et une licence LLCE d’Anglais. Comme pour mes passions, j’ai souvent changé de casquettes dans le milieu professionnel : j’ai travaillé comme baby-sitter, hôtesse de caisse en grande surface, Maître de Jeu sur MMORPG, service-clientèle en télé-travail et traductrice. J’ai fait des stages en dématérialisation et en animalerie, effectué du bénévolat en SPA, à l’aide aux devoirs, comme correctrice et pour promouvoir le don de sang. Certains pourraient y voir une vie et des instincts chaotiques ; de mon côté, je préfère considérer toutes ces expériences comme une preuve de ma polyvalence et de mes grandes facultés d’adaptation.

Je tiens ce site d’écriture et de dessin amateur depuis avril 2012 – il a connu d’autres hébergeurs, mais il m’y manquait un petit quelque chose pour m’y sentir vraiment chez moi. À la même époque, j’ai fait mes premières armes de chroniqueuse littéraire sur Dragon Lyre qui reste pour le moment mon plus beau succès.

Je voue une véritable passion pour les lettres et notre belle langue française, pour l’imaginaire, et plus largement pour l’acte-même de créer. Je ne sais pas encore jusqu’où ces activités me mèneront : qui vivra verra, et advienne que pourra !

Publicités