[Extrait] Patients Zéro #01

Avant la diffusion de ma nouvelle « Un jour sans lendemain » , je bataillais pour me remettre sérieusement à l’écriture. Depuis, je bataille toujours… Ce n’est plus un problème d’inspiration ou de motivation. Simplement, les journées me happent les unes après les autres et je ressens souvent cette terrible frustration en fin de journée de n’avoir pas su me poser avec l’un de mes textes. J’ai plusieurs projets amorcés et n’arrive pas à n’en privilégier qu’un seul pour le moment. Cela serait pourtant plus intelligent, mais j’ai besoin de butiner à droite à gauche.

Bref, tout ceci pour dire que malheureusement, l’écriture tourne encore au ralenti et je suis la première à m’en désoler. Les interactions sur les billets de « Dragon Lyre » m’ont remotivée malgré l’horrible déménagement manuel d’un demi-millier d’articles. C’est peut-être tout miser sur la marmotte et son papier alu, mais je vais essayer de partager avec vous des extraits de mes projets en cours, en espérant que ça m’aide à remettre le pied à l’étrier une bonne fois pour toutes, envers et contre tout !

HAYDEN

homme-triste-qui-regarde-la-pluie-tomber

© jeanmarc – fotomelia.com

La météo maussade rendait ce dimanche matin encore plus amer que les précédents. Craig était affalé dans un fauteuil face à la télévision éteinte, un mug de café à la main, l’autre se massant la tempe. Il savait cependant que cela ne suffirait pas à soulager cette migraine qui le taraudait depuis six mois. La moitié d’une année, déjà… Il peinait à reprendre sa vie en mains, à retourner travailler sans être aussitôt balayé par les affres de l’angoisse et de l’absence. Voir Hayden s’éteindre à petit feu avait constitué une terrible épreuve pour sa femme et lui ; il avait cru naïvement que sa mort les libérerait tous. La vérité, c’est que chaque fois que son regard se posait quelque part dans la maison, cela lui rappelait son fils : Hayden enchaînant le zapping de chaînes sur la télécommande, Hayden debout devant la machine à café à attendre son cappuccino, Hayden cherchant son téléphone portable entre les coussins du canapé, Hayden jouant du piano,… C’était une véritable torture d’avoir constamment sous les yeux des preuves de ce que son fils avait été pendant ces seize années, de ne pouvoir les nier et de devoir ainsi accepter jour après jour de l’avoir perdu. Mallory s’était réfugiée dans le travail ; elle s’était littéralement volatilisée le jour où leur fils avait rendu son dernier souffle et depuis, elle ne rentrait guère plus que pour dîner sur le pouce et aller se coucher. De son côté, Craig se sentait complètement désorienté. Il savait qu’il lui faudrait tourner la page et aller de l’avant, mais il se sentait tel un nourrisson à qui on demandait soudain de courir avant même de lui avoir laissé le temps d’apprendre à marcher. Ses collègues au poste de police tentaient de le soutenir, puisque Mallory semblait vouloir faire son deuil entièrement seule, mais la route n’en restait pas moins rude à parcourir.

Publicités

6 réflexions sur “[Extrait] Patients Zéro #01

    • Je ne peux pas te dire pour la qualité du reste 😛
      Par contre, je peux préciser que dans chaque chapitre, je navigue entre 4 personnages qui ne se connaissent pas encore : deux filles, deux garçons, vive la parité ! héhé

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s