P.E.R.N. — Prologue

le Weyr d’Harea
Inspiré de l’oeuvre d’Anne McCaffrey – La Ballade de Pern

 

 

Dans un lointain futur. Une Terre polluée, surpeuplée, et un groupe d’aventuriers prêts à tout pour retrouver une vie plus simple, plus saine, plus proche de la Nature.

Après la découverte de Rukbat dans le secteur du sagittaire, une étoile jaune de type G avec 5 planètes, 2 ceintures d’astéroïdes et une planète errante gravitant autour d’elle, une expédition fut montée vers sur la 3ème planète de ce système, planète très humblement nommée Pern (Parallel Earth, Resources Negligible) et des volontaires embarquèrent à bord de 3 astronefs.

Au terme d’un très long voyage, Pern fut enfin en vue et les colons de tout âge et de tous horizons mirent pied à terre avec un plaisir évident. Ils s’établirent sur le continent méridional, plus accueillant et propice à faire prospérer cette toute nouvelle société.

C’était sans compter sur cette fameuse planète au parcours erratique… Peu de temps après l’établissement de la colonie, l’astre rouge s’approcha de Pern, apportant avec elle les Fils, organismes dévorant sans distinction toute forme de vie, qu’elle soit animale, humaine ou végétale. Lorsqu’ils tombèrent pour la première fois sur Pern sous forme de pluie argentée depuis l’espace, ils infligèrent des pertes monumentales aux colons pris par surprise et donc désorganisés.

S’engagea alors un combat sans précédent pour la survie.

Grâce à certaines technologies amenées à bord des vaisseaux pour faciliter l’établissement de la colonie comme la bio-ingénierie et à l’espèce animale indigène baptisée « lézard de feu », les scientifiques créèrent une nouvelle créature beaucoup plus imposante et intelligente. Les dragons. Seuls êtres capables de calciner les Fils en plein ciel avant qu’ils ne fassent le moindre dégât au sol. Une nouvelle classe vit alors le jour sur Pern, celle des chevaliers-dragons, les hommes et femmes s’alliant à ces magnifiques dragons pour combattre l’ennemi commun. Liés par télépathie à la vie à la mort, ils forment un couple symbiotique indissociable.

La colonie remonta lentement la pente grâce à cette découverte mais le sort avait décidé de s’acharner sur eux… Suite à une éruption volcanique et à de violents tremblements de terre, les malheureux durent quitter le continent méridional où ils s’étaient établis pour gagner le Nord. Là, ils creusèrent de vastes réseaux de cavernes dans la roche qu’ils regroupèrent sous le nom de « Fort d’Harea » et qui leur offraient une protection sûre contre les Fils. Les dragons et leurs maîtres, eux, s’installèrent dans un ancien cratère qu’ils appelèrent « Weyr d’Harea » aux couloirs et salles résultant d’une longue érosion par les vents et sables du désert voisin.

Fort et Weyr prospérèrent envers et contre tout, les pernais s’organisèrent dans leur lutte contre les Fils et contre les difficultés à établir ainsi une nouvelle civilisation. Ils prospérèrent au point où, 15 ans après l’Atterrissage, la place commence à présent à manquer… Mais comment fonder de nouveaux Forts et Weyrs quand les dernières machines amenées sur Pern depuis la Terre rendent l’âme les unes après les autres ?

La rumeur gronde, enfle, menace le fragile équilibre instauré depuis une quinzaine d’années.

Aiderez-vous Chefs de Weyr et Grands Conseillers à maintenir cet ordre précaire ou ferez-vous partie de ceux qui n’hésitent pas à donner un coup de pied dans la fourmilière pour faire bouger les choses ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s