Les Dragons de Pern

Table des matières :

 

Généralités

tailles des dragons

Créés par bio-ingénierie à partir des lézards de feu à l’arrivée des colons sur Pern, ils constituent le seul moyen efficace de lutte contre les Fils. Ils sont programmés à chaque génération pour devenir un peu plus grands.

Leurs tailles varient selon leur couleur. Les reines sont les plus grandes, puis dans l’ordre décroissant viennent les bronzes, les bruns, les bleus et les vertes. Plus un dragon est petit, plus il est rapide, agile et efficace dans l’action. Plus il est grand, plus il est robuste et endurant.

L’Empreinte

Un dragon s’unit à vie avec un homme ou une femme dès l’éclosion de son œuf. Chaque dragonnet ne possède qu’un seul maître et il ne se trompe jamais. À noter que les vertes sont montées soit par des femmes, soit par des hommes homosexuels, et que les bleus ont un maître homo ou bisexuel. Les dragonnets sentent les orientations sexuelles des candidats qui leur sont présentés et choisissent en fonction.

Une fois l’Empreinte conférée, un profond lien affectif et télépathique s’établit entre dragon et chevalier. Les émotions peuvent être transférées de l’un à l’autre, même involontairement quand l’un des deux partis est trop perturbé pour fermer son esprit à leur partenaire.

Un dragonnet ne trouvant pas son maître parmi les candidats présents se tournera vers les gradins. S’il ne trouve toujours pas, il se laissera dépérir sur les sables. Il y a malheureusement aussi des œufs qui n’éclosent jamais.

Croissance des Dragonnets

Les dragonnets or, bronze et brun peuvent être montés à partir de 8 mois. Mais du fait de leur petite taille, les bleus et les vertes devront patienter jusqu’à un an.

Empathie

Les yeux à facettes des dragons sont dotés de trois paupières et reflètent leur humeur :

  • Bleu : calme, apaisement
  • Vert : plaisir
  • Jaune : inquiétude, anxiété, doute
  • Rouge : colère, peur, douleur
  • Gris-blanc : maladie
  • Pourpre/Violet : dragon en rut

Plus l’œil tournoie vite sur lui-même, plus le ressenti est important.

Capacités

Ils sont dotés de plusieurs facultés propres à leur race.

La téléportation : en connaissant les coordonnées visuelles d’un lieu, un dragon peut téléporter son maître d’un bout à l’autre de Pern en passant dans l’Interstice. Un dragon ne peut donc se rendre dans un lieu qu’il n’a jamais vu. S’il se trompe et visionne mal les coordonnées transmises, il se perd à tout jamais dans le néant glacial de l’Interstice ou va s’encastrer dans un rocher, par exemple.

La télépathie : Les dragons sont capables de communiquer par télépathie avec n’importe quel humain. Il ne le fait cependant que très rarement avec quelqu’un d’autre que son maître. Ils peuvent mais ne le font pas, car seul leur maître a de l’importance pour eux. Si finalement ils y ont recours, c’est qu’ils ont beaucoup de respect pour cette tierce personne ou que celle-ci est fortement liée à leur chevalier.

Un dragon n’appellera pratiquement jamais quelqu’un par son prénom. Ils n’ont pas bonne mémoire et oublient très facilement. Ils ne doivent pas garder de traumatismes ou ils n’oseraient plus aller combattre les Fils.

Les flammes : en mâchant de la pierre à feu riche en phosphine, les dragons sont capables de produire des flammes. La pierre mâchée part dans leur deuxième estomac et le gaz produit lors de la digestion s’embrase instantanément au contact de l’oxygène. Les reines ne mâchent pas de pierre à feu car à l’image des vertes, cela les rendrait stériles.

Vols Nuptiaux

Un vol nuptial correspond au moment où une dragonne est en chaleur et va s’envoler pour s’accoupler.

Qu’est-ce qui déclenche un Vol Nuptial ?

La période d’accouplement survient à intervalle régulier et n’est pas soumis au bon vouloir des dragons femelles. Cependant, la présence d’une dragonne en chaleur près d’une autre dragonne proche de son propre Vol peut précipiter l’apparition de cet état particulier.

Il est préférable de ne pas faire sortir de son Weyr un dragon dont le Vol est proche, d’une part pour ne pas causer d’accidents, mais aussi parce que les chaleurs d’une dragonne provoquent des dérèglements hormonaux chez les humains, sans même avoir besoin d’en être le maître.

Une fois que les dragons ont consommé leur union, leurs maîtres en font de même, emportés par la passion de leurs bêtes. Un Chevalier ou une Dame ne peut physiquement opter pour l’abstinence à moins d’être perdu(e) ou isolé(e) au milieu de nulle part.

Les Vols Nuptiaux de Dorées :

Les Dorées sont les plus grands dragons de Pern. Ce sont elles qui pondent les œufs, c’est pourquoi leur Vol est extrêmement important pour l’organisation du Weyr ainsi que pour la survie de l’espèce. Un Vol de Reine est donc pris très au sérieux et une Dorée qui ne prend plus son Vol, si elle est la dragonne d’une Dame du Weyr, perd en général son statut de Première Reine.

Comment savoir qu’une Reine va prendre son envol ?

Son cuir prend progressivement une très belle couleur dans les jours précédant l’Envol. Le jour J, les Bronzes commencent à saigner du bétail et leurs Chevaliers ressentent un début d’excitation. Toutes les autres Dorées pouvant voler sont alors évacuées car une Reine en Vol est extrêmement agressive et peut se trouver animée de sentiments meurtriers.

Puis la Reine se réveille et saigne ses propres proies. Sa Dame doit alors faire preuve d’une grande volonté pour brider sa dragonne et l’empêcher de dévorer l’animal tout entier. Le sang donne un coup de fouet à la dragonne pour qu’elle puisse voler haut, vite et loin (plus un Vol est long, plus la couvée sera bonne) tandis que les chairs l’alourdissent inutilement. La Reine prend ensuite son envol, poursuivie par bon nombre de Bronzes et quelques Bruns courageux.

Lors d’un Vol, la Dorée nargue ses prétendants, joue avec eux et sa fierté la poussera toujours à voler le plus loin possible malgré la fatigue. Le plus fort, le plus rapide ou le plus intelligent rattrape la Dorée et  si celle-ci est l’âme sœur de la Dame du Weyr, le Chevalier du Bronze devient alors Chef de Weyr.

Les Vols Nuptiaux de Vertes :

Les Vertes sont les plus petits dragons de Pern, les moins endurants mais aussi les plus agiles. Contrairement aux Dorées, les Vertes sont stériles à cause de la pierre de feu. Elles ne pondent donc pas mais prennent tout de même leur Envol. Elles ne partagent pas non plus l’agressivité de leurs consœurs et ne saignent pas de proies. Les Vols de Vertes sont ouverts à tous les dragons, qu’ils soient Bronzes, Bruns ou Bleus.

La Verte s’envole donc immédiatement. Très joueuses, ces dragonnes enchaînent les cabrioles et les acrobaties jusqu’à être trop fatiguées pour continuer à feinter ses poursuivants.  Le ou la maître(sse) de la Verte ne partage pas forcément son weyr avec le Chevalier du gagnant.

Les Vols Nuptiaux de Lézards de Feu :

Comme pour les Dragons, les lézards de feu prennent régulièrement leur envol, une fois l’an pour les petites Dorées, trois ou quatre fois pour les Vertes. Les Vols durent toutefois moins longtemps et ni les Dorées ni les Bronzes ne saignent de proies (cependant, la Reine mange quelque chose avant de s’envoler).
Les Dorées sont poursuivies par les Bronzes et les Bruns, les Vertes par des mâles de toutes les couleurs. Les maîtres ressentent les pulsions sexuelles de leurs lézards mais avec moins d’intensité que pour les dragons. Les deux parties se retrouvent toute de même généralement au lit.

Les Dorées et les Vertes pondent, mais les Vertes ne peuvent donner naissance qu’à des Vertes. Ces dernières abandonnent leurs œufs à la merci des prédateurs, si bien que très peu arrivent jusqu’à l’éclosion.

Décès

Lorsque le maître meurt, le dragon se suicide dans l’instant en se jetant dans l’Interstice. Si une dame dorée meurt alors qu’il y a une couvée sur les sables, la reine restera en général auprès de ses œufs et se suicidera après l’Éclosion.

Lorsqu’en revanche, un dragon meurt avant son maître, ce dernier n’est plus que l’ombre de lui-même. Il ne sort plus de sa mélancolie et de sa dépression, et devient parfois asocial, violent et agressif. La plupart d’entre eux mettent fin à leurs jours.

Publicités

2 réflexions sur “Les Dragons de Pern

    • Maintenant que je déterre les archives de mon forum avant suppression (enfin prête à tourner la page d’une aventure qui m’a accueillie sur le net en 2003), j’ai envie de me re-re-re-re-re-re-refaire le cycle 😀 c’est malin !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s