Les petits bonheurs de la vie #03

On dit du bonheur qu’il ne faut pas l’attendre, mais le construire. Quand j’ai découvert ce rendez-vous chez Selma de The Little Black Case, j’ai immédiatement eu envie de m’y essayer ! Le principe est très simple : tirer 7 expériences positives de la semaine écoulée, quoi qu’il vous soit arrivé.

positiveLes petits bonheurs de la vie

Deux éditions à peine ont été publiées avant que je ne délaisse déjà ce RDV. Mes projets professionnels (et tout ceux qui en dépendaient) se sont ramassés les uns après les autres, alors que les ennuis se sont à nouveau groupés sur le pas de ma porte. Une banque aux méthodes foireuses, la condamnation à mort d’un de mes poilus, un ordinateur mourant (pour changer),… Les désillusions ont été nombreuses et c’est pourquoi il est plus que jamais vital de me recoller à ces petits résumés hebdomadaires !

Cette semaine, le bonheur pourrait ainsi se résumer :

Veni, vidi, vici : Pour tenter de me sortir de la mouise avec les factures vétérinaires qui s’accumulent, je me suis mise à la confection de petites bricoles faites-main en espérant parvenir à les revendre. Dans cette liste : des peluches amigurumi. Une fois le matériel en mains, j’ai eu de gros doutes et ai dû sans arrêt faire, défaire et refaire pour apprendre le métier. Mais au bout d’une dizaine de jours, j’ai compris les bases et mon premier lapin est né ♥

Et #PAF dans ta wishlist : Je voulais lire l’adaptation BD de Princesse Sara depuis un bon moment, mais les BD, ce n’est ni donné ni clairement ma priorité pour l’instant. Mais grâce à l’opération 48H BD début avril, j’ai pu sortir ce titre de ma wishlist pour seulement 1€ ! En allant récupérer le paquet en point relais, je suis également tombée sur Flow Magazine. J’en entendais tellement parler que je n’ai pas pu m’empêcher de le feuilleter sur place. L’ambiance optimiste et créative du magazine m’a fait racler le fond de mon porte-monnaie sans trop de regrets !

Loin des yeux, près du cœur : La tentation de céder au découragement et de revenir à ma politique de la terre brûlée se fait insistante en cette nouvelle année 2015, mais j’ai des copinautes en or. Je n’ai pas pu me rendre à Trolls et Légendes, mais mes deux zinzins ont pensé à moi et fait dédicacer à mon nom la première intégrale de l’Assassin Royal de Robin Hobb. Il y a aussi Steph et ses gentils petits mots alors qu’elle a tant à gérer de son côté, et Cecilia qui n’y est pas pour rien dans ma conversion amigurumi puisque c’est grâce à ses pelotes et ses crochets que j’ai trouvé l’élan pour me lancer. Un grand merci, les filles ♥ ainsi qu’à toutes les personnes qui lisent chaque jour mes counasseries sur Facebook 😛

Oui à la vie, non à l’avis : La semaine dernière, je suis retournée faire un don de sang malgré un rendez-vous démoralisant avec ma nouvelle banque dans la matinée. Et le fait que j’appréhendais d’y rencontrer deux personnes ayant le jugement facile. Le genre de personnes qui te font penser que le bénévolat est une question d’ego et de valorisation extrême de soi plutôt que d’empathie et de dévouement. Je suis fière d’avoir pu prendre sur moi et franchir ce barrage sans que cela ne tourne au règlement de comptes, et soulagée de pouvoir ainsi continuer à contribuer à toute petite échelle à sauver des vies.

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage : Je suis en pleine panne lecture depuis une dizaine de jours et me coltine aussi un mal de tête persistant, mais je ne suis pas restée sans rien faire. En dehors du crochet, j’ai passé 3-4 jours à refondre ce vieux blog (en gros, je n’ai gardé que la charte graphique) pour soulager Chimères Oniriques dont la thématique partait un peu en sucette et tuait mon inspiration à petit feu. Une bonne chose de faite même si le plus dur reste à venir : m’organiser pour continuer à alimenter tout ça, même quand l’envie de lire sera de retour. [EDIT 08/02/2016 : Finalement je repars à zéro dans mes projets créatifs en fondant mes deux blogs en un seul : Bulles de caractère et en supprimant quelques sections]

Eurêka, j’ai trouvé ! Depuis des mois, je me triturais le mononeurone pour trouver une idée de recyclage pour l’ancien vivarium des gerbilles aujourd’hui désert, tout comme pour trouver une solution à mon problème de chiens se régalant dans la litière des chats. Comme pour chaque problème, c’est quand tu penses à autre chose que l’évidence te saute aux yeux ! Le bac à litière rentre pile poil dans le vivarium. A partir de là, il m’a suffi de le caler contre un meuble pour laisser une ouverture de la taille d’un chat tout en en prohibant l’accès dès la taille jack russell.

Glandouille Party : Après tout ça, j’avoue qu’aujourd’hui lundi, j’ai surtout envie de buller devant Mini-Reyes, mon nouvel ordinateur récupéré grâce à un plan miracle qui m’a sortie d’une sacrée mouise. J’ai également sortil’incontournable cappuccino glacé et le butin chocolaté de mon dogsitting lors du week-end de Pâques. Puis j’ai assorti le programme du jour à mon fond d’écran en regardant le premier épisode de la 5ème saison de Game of Thrones \o/ Enfiiiiin !!

Mais qu’est-c’que c’est qu’ce binz ?! Je me suis sentie un peu bête l’autre soir. Avec le changement d’heure, j’aurais pu jouer à jour, nuit, jour, nuit avec Jacquouille la Fripouille. Je passais tous les soirs à moins de dix mètres de ce superbe panorama sans jamais soupçonner ce que la nuit tombée me dissimulait. J’en ai pris plein les mirettes et ça ne me donne très envie d’embarquer chiens et bouteille d’eau par là-bas pour pousser l’excursion encore plus loin !

bonheur 3e

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s